Cake marbré façon Savane

C’est en tombant sur la magnifique photo du cake de ManueB que j’ai voulu tester la recette du cake marbré façon Savane de Pascale.
De mon côté j’ai mis de côté le beurre demi-sel pour du beurre doux et je n’ai pas mis de sirop sur le dessus, trop la flemme et pressée de déguster. A l’avenir j’essaierai d’ajouter de la vanille dans la préparation nature.
Finalement, moelleux à souhait, c’est une réussite !

Ingrédients :

4 œufs
220 g de sucre
120 g de crème liquide entière
220 g de farine
2 cuil. à café rase de levure chimique
120 g de beurre
100 g de chocolat noir

Préparation :

Préchauffer le four à 170°
Dans un saladier mélanger 2 oeufs et 110 g de sucre. Ajouter 60 g de crème et 60 g de beurre au préalable fondu, bien mélanger puis ajouter 110 g de farine et une cuillère à café de levure. Mélanger.
Faire la même préparation dans un deuxième saladier.
Ajouter les 100g de chocolat fondu dans l’une des préparations.
Beurrer un moule à cake puis verser 1/3 de la pâte nature. 1/3 de la pâte au chocolat puis répéter l’opération.
Faire cuire  de 45 minutes à 1 heure. La lame du couteau glissé au centre du gâteau doit ressortir sèche.

Miiiiiiiam !

Tarte au citron meringuée

J’adore la tarte au citron, c’est l’un de mes desserts préférés et pour la première fois en 31 ans je l’ai cuisinée moi-même. J’en ai même réalisé 3 en deux semaines, pour vous dire mon engouement pour cette pâtisserie. Je me suis inspirée largement de la recette de Hervé Cuisine et de la recette du Meilleur Pâtissier trouvée sur le site de M6 .
EDIT : J’ai pu réaliser plusieurs fois les deux sortes de crème au citron ci-dessous et finalement ma préférée va à la crème avec la gélatine, les parts sont plus nettes et je trouve la crème plus douce. Il faudrait maintenant que j’essaie l’agar-agar à la place de la gélatine, c’est quand même plus sain. Et pour la meringue j’ai testé l’italienne que je préfère mais elle est un chouilla moins facile puisqu’il faut faire chauffer le sucre en utilisant un thermomètre. On trouve la recette de la meringue italienne un peu partout sur internet.

tartelettes citron fev2014

L’une de mes premières tartes (je m’améliore de tarte en tarte…) :

★★★★★★★★★★★★★★★★★★★★★★★★★★★★

TARTE AU CITRON MERINGUEE

pâte1Pâte sablée
50 gr de sucre
50 gr de sucre glace
250 gr de farine
150 gr de beurre mou
1 pincée de sel
1 œuf
Arôme (extrait vanille, amande, zestes, de citron, …) (facultatif)

 Réalisation et cuisson de la pâte sablée :

  1. Battre les oeufs avec les sucres, le sel et l’arôme.
  2. Ajouter la farine en 1 fois et pétrir du bout des doigts.
  3. Ajouter le beurre mou en morceaux puis pétrir rapidement.
  4. Former une boule et recouvrir de film alimentaire. Mettre au frais au moins 1 heure.
  5. Étaler la pâte et la poser délicatement en fonçant le moule. Recouvrir la pâte de papier sulfurisé et remplir de haricots secs, de billes d’argile ou de tout poids uniforme.
  6. Faire cuire 10 minutes à four chauffé à 180°C, puis enlever le « poids » et remettre 8-10 minutes pour bien cuire le centre. La pâte doit être un peu dorée mais elle reste molle à la sortie du four, c’est normal elle va durcir. Reserver.
Conseils pâte sablée
>Mettre du poids de manière uniforme sur la pâte et de manière assez conséquente (chez moi ce sont de bêtes haricots secs). S’il n’y a pas assez de poids et partout, votre pâte gonflera et sera ratée. Pour le papier sulfurisé sous les haricots, appuyez bien dans les coins pour que les bords de votre pâte ne retombent pas.
>Ne pas étaler une pâte trop fine. La crème au citron est lourde et vous risquez de ne pas pouvoir faire de jolies parts.
> Ne pas la faire trop cuire. Au bout des 10 et 8 minutes, la pâte ne parait pas tout à fait cuite (molle quand on la touche), c’est normal. Ne prolongez pas trop la cuisson, sortez la, elle durcira toute seule.

Crème au citron (sans gélatine)

3 beaux citrons bio non traités (pour 100g de jus de citron)
3 œufs entiers
150 gr de sucre
1 cuillère à soupe de maïzena
75 gr de beurre

Réalisation de la crème au citron (sans gélatine) :

  • prélever le zeste d’un citron non traité (facultatif)
    • porter à ébullition le jus des citrons avec le zeste
    • battre les oeufs avec le sucre et la maïzena
    • ajouter progressivement à cette préparation le jus de citron en filet sans cesser de fouetter
    • remettre le tout sur feu moyen et faire épaissir en remuant bien tout le temps pendant 3 à 5 minutes (c’est selon votre feu), il faut obtenir une crème épaisse.
    • laisser tiédir et ensuite ajouter le beurre mou en morceaux, en fouettant bien.
    • garnir le fond de tarte précuit. Réservez au frais.

Crème au citron (avec gélatine)

  • 1,5 feuille de gélatine
  • 100 g de jus de citrons (environ 3 citrons taille moyenne)
  • Les zestes d’un citron (facultatif)
  • 140 g de sucre
  • 3 œufs
  • 90 g de beurre

Réalisation de la crème au citron (avec gélatine) :

  1. Faire chauffer, à feu moyen, le jus et les zestes de citron, 70g de sucre, sans jamais faire bouillir.
    2. Tremper les feuilles de gélatine dans de l’eau froide.
    3. Fouetter les œufs et 70g de sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse.
    4. Ajouter le jus de citron encore chaud.
    5. Mélanger de nouveau et verser dans une casserole.
    6. Porter la crème à ébullition pendant 2 à 3 minutes sans jamais cesser de remuer à l’aide d’un fouet.
    7. Lorsque la crème est assez épaisse, incorporer hors du feu les feuilles de gélatine pressées entre vos doigts puis le beurre.
    8. Fouetter et si besoin passer au mixeur afin d’obtenir une crème encore plus onctueuse.
    9. Laisser tiédir puis verser dans le fond de tarte cuit.

Meringue (française)

– 75 gr de sucre (ou 150)
– 2 blancs d’œufs (ou 4)

  1. Fouetter les blancs en neige. Lorsqu’ils deviennent fermes, rajouter le sucre et fouetter encore jusqu’à ce que la texture devienne comme de la mousse à raser.
  2. garnir le dessus de la tarte avec une poche à douille par exemple et passer à four chaud ‘fonction grill’ 1 petite minute pour colorer la meringue ou comme dans la vidéo, pour aller plus vite…dorez la meringue au chalumeau… Attention de ne pas faire brûler !

Mettre la tarte au frais pour au moins 4h puis déguster 😉

tarte citron

★★★★★★★★★★★★★★★★★★★★★★★★★★★★

Cette vidéo m’a été très utile :

~ Outrageous Cookies ~

Je ne possède pas le livre de Matha Stewart (La Bible des petits gâteaux) mais les blogs regorgent tellement de ses recettes qu’il suffit de parcourir la Toile pour trouver les super-recettes-qui-font-trop-baver-d’envie. Du coup comme des milliers d’autres avant moi je vous fais aussi partager mon expérience histoire de vous faire saliver un max avec mes photos de la mort qui tue.

J’ai bavé devant les Outrageous Cookies sur les blogs culinaires. Voilà ce qu’ils ont donné chez moi :


 Ingrédients (j’ai pu en faire 17 en deux fournées)
60 grammes de beurre
200 grammes de chocolat pâtissier
2 oeufs
170 grammes de sucre roux (perso je n’avais que du sucre en poudre classique blanc)
1 cuillère à café d’extrait de vanille (je n’avais que de l’arôme naturel de vanille)
100 grammes de farine
1 demi cuillère à café de levure
1 demi cuillère à café de sel
150 à 200 grammes de pépites de chocolat (je n’en ai mis que 130 g)

**********************************************

Faire fondre les 200 grammes de chocolat et le beurre doucement au bain marie, à la casserole ou au micro-onde (oui sacrilège mais j’utilise le micro-onde).
Mélanger les oeufs, le sucre et l’extrait de vanille.
Y rajouter le mélange beurre/chocolat.
Incorporer la farine, la levure et le sel.
Et enfin les pépites de chocolat. Pour ces dernières je n’en achète pas des toutes faites (trop cher). je prends du chocolat pâtissier que je coupe au couteau (1 carré coupé en quatre = 4 grosses pépites). Ici j’ai mis des pépites de chocolat au lait.

Former des petits tas sur une plaque de cuisson sur du papier sulfurisé en n’oubliant pas de les espacer suffisamment.
Là où d’habitude pour les cookies je forme des boules à la main, ici la pâte est bien trop liquide, il faut une cuillère à soupe. D’ailleurs je préfère ^.^

Enfourner à four chauffé à 180° pendant 10 à 12 minutes. (attention de ne pas les laisser trop longtemps, ils perdraient leur moelleux. Je les mets plutôt 10 que 12 minutes personnellement).

Attendre qu’ils durcissent et refroidissent pour les ranger et les déguster (le plus dur !)

Ils se craquellent tout seul en cuisant, j’adore ! 😉

Ils sont très forts en chocolat ! (comme les Chocapic => Amis des années 90 bonjour). La prochaine fois je les ferai au chocolat au lait et je suis tentée de mettre des noix dedans…

Merci à Jesuisunequicheencuisine !

********************************

 

~ Sablés gentils escargots ratés ~

PDB3-37139.jpg

 

Il y a un petit moment maintenant, que j’ai réalisé la recette des sablés gentils escargots vus chez Amandine (vous pouvez cliquer ici pour atterrir sur son article). J’aime plutôt bien tout ce qui est sablé, et à voir la photo d’Amandine, je ne pouvais qu’avoir envie de l’expérimenter.

Oui mais voilà, je ne m’étais jamais essayée à ce genre de pâtisserie. Donc j’appréhendais. De plus, je ne possède pas ce que toute bonne pâtissière se doit d’avoir dans son placard : le rouleau à patisserie ! Mais c’est sans compter sur la demoiselle qui m’a dit ne pas en posséder non plus (Haaaaan ! j’y crois pas !) et qu’elle utilisait un grand verre à eau recouvert de film alimentaire !

petrisseur

Me voilà donc rassurée, tous les ingrédients sur la table, j’me lance ! Le but était donc de mélanger tous les ingrédients et de faire deux boules de pâte : Une avec le cacao, et une avec la vanille. Jusque-là, pas de soucis !
Hop, je mets tout ça au frigo car il faut que ça refroidisse. Ensuite, il faut étaler les deux pâtes, les superposer, et les rouler ensemble. Et c’est là que ca coince ! lol Une fois étalées, impossible de les superposer. Ca s’effritait complètement. Grrrrr mais je ne me laisse pas abattre, et me voilà à refaire les boules, à rajouter de l’eau, à les remettre au frigo…
J’ai finalement, non sans mal, réussi à les rouler. Mais c’était vraiment la catastrophe ! On m’aurait filmé que ça en aurait fait un bon sketch ! Par contre, impossible d’avoir l’épaisseur que je souhaitais. J’ai tellement eu de mal à les superposer que j’ai dû les faire plus épais que ce que je voulais. Les voici en train de cuire :

P1020320.JPG

 

Verdict du chef : Je les ai d’abord touchés : Ils étaient super durs… Puis je les ai goûtés, arffffff : j’ai pas pu les manger. J’ai juste mangé un bout. C’était tout farineux : un véritable étouffe-chrétien ! Peu de goût, pas assez sucrés, très compacts.  Bref, une véritable catastrophe !
Bizarrement, l’hom, après avoir dit, je cite « c’est vrai, ils sont pas terribles »,  les as tous mangés par la suite en disant « si en fait, ils sont bons, faut que tu en refasse » !!! Mais moi, je l’avoue, j’ai pas pu. Dis, Amandine, c’est quoi ton secret ??

P1020326

Bon, ils sont plutôt jolis, non ? (Moins que ceux d’Amandine ! Je m’inviterais bien à sa table, d’ailleurs )

En revanche, j’ai expérimenté deux fois sa recette de muffins. Et voilà le résultat :
P1020395.JPG
Un vrai régal ! surtout à la sortie du four, quand ils sont encore un peu tièdes. (ici moit/moit chocolat noir et pralinoise).