Lasagnes d’aubergines (sans viande)

Lasagnes à base d’aubergines, ça change des lasagnes traditionnelles et c’est tout aussi bon. J’en ai souvent chez moi (on me les donne) et je ne sais pas toujours comment les cuisiner. Puis j’ai trouvé cette recette sur le site de Marmiton. Testé et approuvé, c’est délicieux :p. J’ai juste mis du bouillon de légumes au lieu du bouillon de viande (tant qu’à faire autant rester dans le complet végétarien) et du gruyère râpé au lieu du comté et du parmesan. La béchamel n’est pas à base de lait mais à base de coulis de tomates et de bouillon. On peut rajouter de la viande mais ce n’est absolument pas nécessaire et ça fera du bien au corps et à la planète.

Ingrédients :
– 4 aubergines
– 10 feuilles de lasagnes
– 500g de coulis de tomates
– 1 carotte
– 1 oignon
– 25g de beurre
– 25g de farine
– 50 cl de bouillon de légumes (cube ou maison)
– 200g de fromage râpé
– Herbes de provence
– Huile d’olive
– Sel poivre

Réalisation :

  1. Laver et couper les aubergines en tranches assez fines.
    Les poser sans les chevaucher sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé et les huiler avec un pinceau. Mettre au four 15 minutes à 180°. En fonction de la taille du four il faudra peut-être faire plusieurs plaques.
  2. Préparer la sauce : dans une casserole faire un roux : faire fondre le beurre ; ajouter la farine et bien remuer.
    Ajouter ensuite progressivement le coulis (en remuant, comme pour une béchamel) puis le bouillon, remuer jusqu’à consistance moyennement liquide.
  3. Peler la carotte et la détailler en tous petits dés: les jeter dans la sauce tomate ainsi que l’oignon coupé finement. Ajouter sel poivre et herbes de Provence. Laisser cuire 30 mn sur feu doux en remuant souvent. Saler à votre convenance.
  4. Dans un plat à gratin, couvrir le fond de quelques cuillerées de sauce. Recouvrir de feuilles de lasagnes puis placer les tranches d’aubergines. Saler, poivrer, parsemer de fromage râpé. Placer à nouveau feuilles de lasagne, sauce, aubergines/sel, fromage râpé.. Faire 3 couches. Recouvrir le dessus du gratin de fromage râpé.
  5. Cuire 50 min au four préchauffé à thermostat 7 (210°C).

Navarin d’agneau printanier à la tomate

NAVARIN D’AGNEAU PRINTANIER A LA TOMATE

navarin d'agneau

Epatez vos invités : ce plat est une vraie gourmandise :p Nous nous sommes régalés. Fondant et goûtu, j’en ai les papilles qui s’agitent encore…  A servir accompagné de quelques pommes de terre cuites à l’eau ou vapeur, c’est parfait.Ne vous laissez pas impressionner par la longue liste des ingrédients car finalement c’est assez rapide, d’autant plus que les fèves, à mon sens, sont facultatives (je n’en mettrai pas la prochaine fois, les petits pois suffisent).
La recette provient du Best of 2015 du magazine Saveurs. S’il y a bien un magazine que j’achète, c’est le Best Of Saveurs ^^

Préparation : 30 minutes. Cuisson : 1 heure.
Pour 4 personnes.

Ingrédients :
1 carotte
1 oignon
1 branche de céleri
1 kg d’épaule d’agneau désossé
10 g de beurre
1 c à s d’huile
30 g de farine
25 cl de vin blanc
50 cl de bouillon de volaille (ou fond de veau)
1 boîte de concentré de tomates
1/2 boîte de pulpe de tomates
1 bouquet garni
2 gousses d’ail
100 g de fèves avec cosses (facultatif)
100 g de petits pois avec cosses
100 g de haricots verts
Persil
Sel Poivre

Préparation :

Emincer l’oignon. Découper la carotte et le céleri en gros tronçons. Ecraser ou émincer les gousses d’ail.
Découper la viande en cubes de 70 g environ.
Faire chauffer beurre et huile dans une cocotte puis y faire dorer la viande sur toutes ses faces. Retirer la viander et la réserver.
Faire revenir l’oignon quelques minutes puis ajouter la carotte et le céleri. Faire suer 5 minutes en remuant puis ajouter la viande. Saupoudrer de farine, mélanger et laisser cuire quelques minutes.
Ajouter le vin blanc et gratter le fond avec une spatule en bois. Laisser mijoter sur feu assez vif jusqu’à ce que le vin réduise aux deux tiers.
Ajouter le bouillon de volaille, le concentré et la pulpe de tomates, le bouquet garni et l’ail. Porter à ébullition et réduire le feu. Laisser mijoter quarante minutes environ.
Pendant ce temps écosser les fèves et les petits pois. Equeuter les haricots verts. Faire blanchir les fèves 5 minutes dans l’eau bouillante (je rappelle que les fèves ne sont pas vraiment obligatoires…). Egoutter et refroidir aussitôt puis retirer la peau qui les entoure.
Filtrer la sauce 10 minutes avant la fin de la cuisson du navarin. (perso je ne l’ai pas fait, j’ai juste enlever le bouquet garni… ^^) Remettre la sauce dans la cocotte, saler, poivrer puis ajouter les légumes verts sur le dessus et parsemer de persil.
>> De mon côté j’ai ajouté les légumes verts réchauffés au micro-ondes à l’assiette et j’ai présenté les assiettes plutôt que le plat à table.

PLUS SIMPLE QU’IL N’Y PARAIT 🙂
REGALEZ – VOUS !!!!

Dites Cheese ! (naans)

CHEESE NAANS RAPIDES ! (et puis faciles)

cheese naans rapides

Une petite recette de Cheese Naans que je fais régulièrement. Une pâte à pain chaude et moelleuse garnie de fromage à tartiner (de la vache qui rit chez moi). Accompagnés d’une petite salade c’est nickel. Ultra faciles et rapides à préparer. On peut aussi ajouter d’autres ingrédients au fromage comme du chorizo ou de la tomate pour en faire un repas plus complet. Mon petit truc : je mets 2 vache qui rit par naan pour plus de gourmandise :p

Le naan (orthographié aussi nân) est une feuille de pain, fait de farine de blé, cuit sur la paroi brûlante d’un four. C’est un pain de consommation courante dans plusieurs régions d’Asie centrale et d’Asie du sud. On le trouve également dans les boulangeries des pays de l’ex-URSS, y compris en Russie. (merci Wikipedia)

Evidemment la recette que je propose n’est pas la vraie recette traditionnelle qui prend un peu plus de temps mais elle reste très proche quand même. Pour tout faire correctement dans les traditions et dans les règles je vous invite à aller voir ici.

Allez hop c’est parti !

ingrédients cheese naansIngrédients (pour 6 cheese naans) :

300gr de farine
3 petits suisses ou 2 yaourts
1 c à c de sel
6 c à s d’eau
3 c à s d’huile de tournesol
1 c à c de levure chimique
12 vache qui rit

Préparation :

Mettre tous les ingrédients dans un saladier (sauf les vache qui rit, hein 😉 ) et pétrir à la main puis former une boule de pâte.
Laisser reposer 10 minutes.

cheese naans vache qui rit

Former 6 boules de pâte à la main puis pour chaque boule :
étaler la pâte (je l’étale à la main mais on peut utiliser un rouleau à pâtisserie) et étaler 2 vache qui rit sur un côté en veillant bien à laisser un rebord pour souder les bords (sinon ça va couler à la cuisson).
Refermer le naan sur lui-même et tapoter le bord pour le souder.

étapes cheese naans

Cuire à l’huile dans une poêle chaude à feu doux/moyen 4 à 5 minutes par face et déguster bien chaud.

IMG_7539

chesse naans

 

Alors ? 🙂 🙂

Gratin de poireaux au chorizo

IMG_5923

Aujourd’hui une nouvelle petite recette  trouvée sur le blog Papille & Pupilles testée et évidemment approuvée. Oui je vous le concède, ma photos est loin d’être à la hauteur de celles d’Anne mais j’ai fait ce que j’ai pu … ^.^’
J’ai mis moins de crème et moins de fromage que dans la recette originale pour des questions bêtement pratiques et finalement je trouve que c’est très bien comme ça. Plus léger et tout de même bien onctueux, parfait.
Les poireaux cuits au four de cette façon ressortent légèrement confits, un régal. Je referai. 🙂

  • 5 blancs de poireaux (500 g)
  • 1 demi chorizo coupé en dés
  • 2 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • Du thym
  • 1 gousse d’ail
  • 70g de fromage râpé
  • 20 cl de crème liquide
  • 20 ml d’eau
  • sel/poivre

Eplucher puis dégermer l’ail et l’émincer.
Bien laver les poireaux puis les couper en tronçons.
Les faire revenir dans une cocotte à l’huile d’olive. Ajouter l’ail, le thym, le sel et le poivre et 20ml d’eau.
Préchauffer le four à 180°C.
Faire revenir les poireaux pendant 10 minutes à feu moyen en remuant de temps en temps puis les mettre dans un plat allant au four.
Mélanger la crème, le fromage et le chorizo coupé en dés puis verser sur les poireaux.
Enfourner 20 minutes puis descendre la température à 150°C et terminer la cuisson pendant 25 minutes supplémentaires.

Un délice, je vous dis. 🙂 Merci Anne de Papilles et Pupilles.

Curry de potimarron à la crème de coco

Un plat sans viande et sans gluten à faire voyager les papilles

curry potimarron 1

C’est en cherchant une façon de décliner autrement qu’en soupe ou gratin le potimarron que je suis tombée sur une sympathique recette de curry de potimarron chez La cuisine d’Anna et d’Olivia. Elle se réalise avec de la pâte de curry rouge vendue dans les rayons « épiceries du monde ». Je ne sais pas si on en trouve en hypermarché mais dans mon coin j’ai un super magasin nommé Grand Frais qui a d’impressionnants rayons d’épiceries d’ailleurs.
La pâte de curry rouge est un mélange crémeux d’épices auquel on ajoute du liquide pour la rendre un peu plus fluide. Ici on ajoute de l’eau et de la crème de coco. J’ai acheté du curry « doux » et c’est tout de même bien relevé alors à chacun de faire selon son seuil de tolérance ^.^ La pâte de curry peut s’acheter toute faite ou se cuisiner de A à Z.

IMG_4839Ingrédients :
1 oignon
Huile d’olive
1 potimarron (ou 2 petits), soit au moins 1kg avant évidement
100ml d’eau
2CS de pâte de curry rouge
1CS de purée de cacahuètes (ou de beurre de cacahuètes) (facultatif)
200ml de crème de coco
Coriandre ciselée (surgelée pour moi)
Sel/Poivre

Préparation :
Faire revenir l’oignon émincé dans un peu d’huile dans une grande sauteuse.
Laver le potimarron, l’évider et le couper en gros cubes (le potimarron peut se manger avec la peau) puis l’ajouter à l’oignon avec 100 ml d’eau. Laisser mijoter à couvert.
Lorsque le potimarron commence à fondre ajouter le curry, la purée de cacahuète et la crème de coco. Laisser mijoter 5 minutes puis ajouter la coriandre ciselée, le sel et le poivre.
Servir avec du riz ou des céréales.

curry potimarron 1

Gratin de poireaux au haddock boulgour et parmesan

 

IMG_3998

Aujourd’hui une petite recette trouvée sur le magazine Vital Food n°4 (automne 2015) : un gratin de poireaux avec du haddock, du boulgour et du parmesan. Un plat complet (féculents, légumes, poisson) qui change de l’ordinaire tout à fait savoureux. Pas trop gras non plus, bref, c’est parfait. Je pense le refaire ici de temps en temps en changeant peut-être de poisson suivant ce que je trouve.

Préparation + cuisson : 50 minutes

IMG_3972Ingrédients pour 4 personnes : 

  • 4 poireaux
  • 200g de boulgour
  • 300g de haddock
  • 20g de beurre
  • 1 oeuf
  • 15 cl de crème liquide légère
  • 60g de parmesan râpé
  • sel, poivre

Faire gonfler le boulgour dans son volume d’eau bouillante salée (ici 200g donc).
Laver, émincer et faire fondre les poireaux dans une grande poêle avec le beurre pendant une dizaine de minutes. Saler et poivrer légèrement (le haddock est un poisson fumé déjà salé).
Plonger le poisson dans l’eau bouillante pendant 5 minutes puis l’égoutter et le laisser tiédir quelques instants histoire de ne pas se brûler les doigts à l’étape suivante.
Dans un saladier, mélanger l’oeuf, la crème, le parmesan, le boulgour, les poireaux et enfin le haddock émietté.
Puis verser dans un plat à gratin et enfourner 30 minutes.
Garanti savoureux !

IMG_3995

 

Capture

 

 

Espadon à la tomate

IMG_3971

Une petite recette de poisson parce que c’est plein de bonnes vitamines.
Je n’avais jamais mangé d’espadon et comme il ne m’a pas paru trop cher dans mon rayon poissonnerie j’ai décidé de tester et me suis inspirée d’une petite recette toute simple du site CuisineAZ. Et bien c’est délicieux.
Accompagné de riz voilà un plat simple, gourmand et pas trop gras.

espadon tomates 1Ingrédients (pour 4 à 6 personnes) :
– 4 tranches d’espadon
– 3 càs d’huile d’olive
– 1 citron
– 1 à 2 gousses d’ail
– Persil
– 1 boîte de tomates en dés
– sel, poivre

Préparer une marinade avec l’huile d’olive, l’ail émincé, le jus de citron et le persil. Saler et poivrer.
Dans un plat déposer les tranches d’espadon et arroser avec la marinade.

espadon tomates 2

Retourner le poisson une ou deux fois. Laisser reposer 30 minutes.
Préchauffer le four à 180° puis verser la tomate dans un plat allant au four, saler, poivrer et déposer l’espadon et sa marinade dessus.
Faire cuire une vingtaine de minutes.
Délicieux, rapide et diététique, pour sûr, je le referai 😉

Tajine de poulet aux citrons confits & olives

IMG_22441C’est une petite recette piquée chez Enna que je partage aujourd’hui. Cela faisait un petit moment que je souhaitais réaliser ce genre de plat – épices et citrons confits –  histoire de voyager un peu dans les assiettes.
Un vrai bon goût de citron qui donne du peps à cette recette -marocaine je crois. C’est facile et rapide à réaliser, en 40 minutes tout est ok de bout en bout et puis ce n’est pas mauvais soit dit en passant.
De mon côté j’ai confis les citrons moi-même étant donné que je ne savais pas où en acheter et que je voulais tester. Finalement c’est plutôt très simple mais il faut patienter deux bonnes semaines je pense à partir du moment où on met les citrons en bocal donc à préparer à l’avance ou bien à acheter déjà confits. Je les ai confis au sel mais cela peut également se confir à l’huile. Un conseil : préparer plusieurs bocaux à l’avance, cela se conserve plusieurs mois à l’abri de la lumière fermé hermétiquement (j’ai acheté des bocaux avec joints en caoutchouc).
C’est un plat familial pas hyper présentable, pas très guindé, plutôt convivial et bien relevé. En accompagnement : du riz, de la semoule, des céréales, …  Je ne sais pas si on peut parler de tajine étant donné que je l’ai réalisé dans une cocotte même-pas-en-fonte alors appelons ça :

Poulet aux épices, citrons confits & olives

tajine poulet citrons confits olives

Les citrons confits :
(recette trouvée ici)
IMG_0828 – Des citrons non traités
– de l’eau
– Du  gros sel
– Un bocal à conserves (dans un bocal de 900 ml j’ai pu mettre 3 citrons)

Laver les citrons, les essuyer puis les fendre en 4 dans le sens de la longueur sans aller jusqu’au bout de la coupe pour ne pas séparer les morceaux.
Saler l’intérieur des citrons et les refermer. Les serrer dans un bocal propre, stérilisé (le passer à l’eau bouillante) et séché. Fermer hermétiquement. Pour plus de précautions je retourne les bocaux un petit quart d’heure, je ne sais pas si ça sert à quelque chose, m’enfin mieux vaut prévenir que guérir.
Au bout de 3-4 jours les citrons ont rendu du jus (comme sur la photo). A ce moment-là si les citrons ne sont pas recouverts de liquide il faut ouvrir le bocal et compléter avec de l’eau et du sel. Faire bouillir 200ml d’eau et 10g de sel. Recouvrir les citrons puis refermer. A conserver à l’abri de la lumière. Ici je les ai gardés presque 1 mois je crois avant de les utiliser.

Le plat : 
Pour 6 personnes :
6 morceaux de poulet / 2 beaux oignons / 3 citrons confits / 3 gousse d’ail / 2 cuillères à café de curcuma / 2 cuillères à café de safran (je n’en ai pas mis j’ai mis plus de curcuma et de coriandre à la place) / 2 cuillères à café de gingembre en poudre / 2 cuillères à café de coriandre en poudre / 2 cuillères à café de cumin / poivre / 3 cuillères à soupe d’huile / olives vertes

Préparer toutes les épices dans un petit bol.
Faire revenir le poulet puis retirer et réserver les morceaux.
Faire revenir les oignons puis remettre le poulet, puis les épices et l’ail dans la cocotte, laisser mijoter quelques minutes en remuant. Ajouter les citrons et recouvrir d’eau puis laisser mijoter à faible feu à couvert pendant 30 à 40 minutes en remuant de temps en temps. 15 minutes avant la fin de la cuisson ajouter les olives et… c’est tout. A table !
(Je ne conseille pas de saler le plat si les citrons sont confits au sel)

Alors je sais pas si c’est la véritable recette marocaine mais il y a plein de variantes et celle-ci est parfaite !
Merci Enna 🙂